Navigation – Plan du site
Varia

L’émergence de l’œuvre musicale et la construction conjointe de sa connaissance au cours des interactions didactiques

The emergence of the musical work and the joint construction of its knowledge in the didactic interactions
Frédéric Maizières
p. 77-96

Résumés

L’activité d’écoute constitue la seconde pratique, avec l’interprétation vocale, de l’éducation musicale à l’école primaire en France, en vue d’acquérir la connaissance d’œuvres musicales. Une étude montre que certaines œuvres descriptives de la musique savante sont souvent étudiées, en revanche on ignore comment ces œuvres sont transposées dans la classe et quels dispositifs pédagogiques sont mis en place aujourd’hui par les enseignants généralistes. Quelle est la place de l’œuvre dans l’action de médiation ou d’enseignement ? Quels savoirs sont en jeu et quelles relations intrinsèques entretiennent-ils avec l’œuvre ?

Il s’agit, à partir d’une étude de cas, d’analyser le contenu des échanges didactiques articulés aux différentes écoutes de l’œuvre de Smetana, La Moldau, dans une classe de CM2, en vue de décrire et de comprendre comment la connaissance de l’œuvre musicale se co-construit au cours des interactions didactiques.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Cadre théorique : didactique de l’écoute musicale et théorie de l’action conjointe en didactique (TACD)
L’écoute musicale à l’école primaire
Action (conjointe), transaction (didactique), interaction (verbale)
Méthodologie
Un double point de vue sur la pratique réelle : vidéo et autoconfrontation
Contextualisation de l’œuvre et de la séance
L’émergence des savoirs sur l’œuvre dans la classe
Le savoir transmis par l’enseignant
Le contexte de l’œuvre : élément de définition du jeu
Les informations non verbales : des éléments de régulation et / ou d’institutionnalisation
L’écoute de l’enregistrement de l’œuvre : une forme de dévolution
Le savoir construit conjointement : les interactions verbales PE / élèves
Le programme
L’organisation chronologique
Les éléments musicaux repérés : thème musical, nuances, matériau sonore
Le programme : un élément central pour accéder à la connaissance de l’œuvre
« Mésogenèse » : la co-construction par les différents acteurs du milieu d’apprentissage
La « topogenèse » : la responsabilité dans l’avancée du savoir
« Chronogenèse » : la gestion des temporalités d’apprentissage
Conclusion

Aperçu du texte

L’éducation musicale à l’école primaire s’appuie sur la pratique du chant et celle de l’écoute, dans l’objectif d’acquérir, entre autres, la connaissance d’œuvres musicales, en vue d’être « préparé à partager une culture européenne » (MENESR, 2006, p. 18 ; MEN, 2008a). En ce qui concerne l’activité vocale, on peut penser que la connaissance du chant est acquise lorsque les élèves ont les capacités de le restituer de mémoire en « respectant » la justesse mélodique, l’exactitude rythmique et celle des paroles, conformément au modèle donné initialement par l’enseignant ou avec un enregistrement (MEN, 2008a). Pour ce qui est de l’activité d’écoute, définir les savoirs, les capacités, les attitudes qui valident la connaissance d’une œuvre apparaît plus problématique.

Dans l’étude présentée ici, nous nous intéressons plus particulièrement à cette seconde activité qu’est l’écoute. Si les résultats d’une recherche ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frédéric Maizières, « L’émergence de l’œuvre musicale et la construction conjointe de sa connaissance au cours des interactions didactiques », Éducation et didactique, 10-1 | 2016, 77-96.

Référence électronique

Frédéric Maizières, « L’émergence de l’œuvre musicale et la construction conjointe de sa connaissance au cours des interactions didactiques », Éducation et didactique [En ligne], 10-1 | 2016, mis en ligne le 30 mai 2018, consulté le 23 juin 2017. URL : http://educationdidactique.revues.org/2473 ; DOI : 10.4000/educationdidactique.2473

Haut de page

Auteur

Frédéric Maizières

Maître de conférences en musicologie à l’ESPE de ToulouseChercheur en didactique des enseignements artistiques aux laboratoires LLA-Créatis et UMR-EFTS de l’université de Toulouse - Jean Jaurès

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page