Navigation – Plan du site

Recherche collaborative orientée par la conception

Un paradigme méthodologique pour prendre en compte la complexité des situations d’enseignement-apprentissage
Design Based Research: a methodological paradigm to study the complexity of teaching and learning
Éric Sanchez et Réjane Monod-Ansaldi
p. 73-94

Résumés

Nous présentons dans cet article un cadre méthodologique pour la conduite de travaux de recherche qualifiés de recherches orientées par la conception (design-based research), qui, en continuité avec des approches de type recherche-action et ingénierie didactique, s’inscrit dans le courant méthodologique des recherches collaboratives en éducation. Nous discutons ce cadre au regard d’une revue de la littérature et nous proposons également un modèle de la recherche orientée par la conception pour formaliser les relations chercheur-praticien autour de l’idée que cette collaboration passe par le partage de praxéologies, c'est-à-dire par l’élaboration d’un discours commun sur la pratique.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Introduction
Vers une phylogenèse des méthodologies de recherche collaboratives en éducation
L’approche ethnologique
Recherche action
Ingénieries didactiques et Design Experiment
Recherche orientée par la conception (Design-Based Research)
Une évolution buissonnante
Comparaison des fondements théoriques et méthodologiques des recherches collaboratives en éducation
Fondements théoriques et questions paradigmatiques
La recherche-action
Le design experiment et l’ingénierie didactique
La recherche orientée par la conception (ROC) ou design-based research
Principes méthodologiques des recherches collaboratives
La nature des rapports qui lient chercheurs et praticiens
Le travail collaboratif et son institutionnalisation
La dimension itérative
Les résultats des recherches collaboratives et leurs apports possibles pour le système éducatif
Le modèle de la « transposition métadidactique » pour une recherche collaborative orientée par la conception
Des hypothèses fondatrices
Des conditions de possibilité
Conclusions et perspectives

Aperçu du texte

Introduction

Dans un article publié en 1993 dans la Revue Française de Pédagogie, Astolfi (1993) distinguait trois paradigmes de recherche en didactique. Les recherches de faisabilité s’adressent principalement au praticien confronté à des questions didactiques dont les réponses doivent éclairer la pratique. Il s’agit de « déterminer des possibles » et « d’éclairer un processus de changement des pratiques » grâce à la mise en place d’innovations contrôlées, de construire un « cadre explicité d’hypothèses et d’actions » qui vise à permettre le contrôle et la transférabilité des innovations mises en œuvre. Le terme innovation renvoie ici non seulement à l’amélioration des apprentissages par une transformation des pratiques d’enseignement mais à une pratique fondamentale de l’ingénieur qui l’amène à enrichir un répertoire de pratiques sociales (Chevallard, 1982). Les recherches de fai...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éric Sanchez et Réjane Monod-Ansaldi, « Recherche collaborative orientée par la conception », Éducation et didactique, vol. 9, n°2 | 2015, 73-94.

Référence électronique

Éric Sanchez et Réjane Monod-Ansaldi, « Recherche collaborative orientée par la conception », Éducation et didactique [En ligne], vol. 9, n°2 | 2015, mis en ligne le 30 septembre 2017, consulté le 18 août 2017. URL : http://educationdidactique.revues.org/2288 ; DOI : 10.4000/educationdidactique.2288

Haut de page

Auteurs

Éric Sanchez

EducTice– S2HEP – Institut Français de l’éducation – ENS de Lyon

Articles du même auteur

Réjane Monod-Ansaldi

EducTice – S2HEP – Institut Français de l’éducation – ENS de Lyon

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page