Navigation – Plan du site
Rubrique : formes de comparatisme

Réponse à Bernard Rey

Henri Louis Go
p. 153-154

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Aperçu du texte

La forme scolaire est grosso modo la forme que prend, comme le dit justement Bernard Rey, le processus anthropologique de « transmission de l'héritage humain » dans le milieu de textes articulés les uns aux autres — « j'ajouterai sous l'aspect d'une étude et dans un après coup. Je suis d'accord avec Bernard Rey pour dire que c'est la textualisation (elle‑même) du savoirà enseigner qui a donné sa forme à ce que l'on appelle l'école. En outre, pour le dire très sommairement, la forme scolaire est forcément scripturale car c'est en effet l'étude des textes qui est proprement la pratique de la pensée dans ce que l'on pourrait convenir d'appeler la « forme scolaire classique ».

L'un des problèmes majeurs que nous rencontrons dans cette forme, qui fonctionne toujours aujourd'hui, est qu'elle institue l'Élève dans un rapport au savoir souffrant d'une sorte d'apesanteur historique :

« la notion de ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Henri Louis Go, « Réponse à Bernard Rey », Éducation et didactique, 8-3 | 2014, 153-154.

Référence électronique

Henri Louis Go, « Réponse à Bernard Rey », Éducation et didactique [En ligne], 8-3 | décembre 2014, mis en ligne le 20 décembre 2016, consulté le 30 mars 2017. URL : http://educationdidactique.revues.org/2110 ; DOI : 10.4000/educationdidactique.2110

Haut de page

Auteur

Henri Louis Go

Université de Lorraine

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page