Navigation – Plan du site

L’appropriation d’un « format pédagogique » : l’exemple du « contrat de travail individuel » à l’école primaire

Appropriation of a "pedagogical format": example of the "individual contract of schoolwork" in primary school
Philippe Veyrunes, Pierre Imbert et Julia San Martin
p. 81-94

Résumés

Cet article étudie l’appropriation d’un « format pédagogique », le travail individuel écrit, par un enseignant chevronné, à l’école primaire française. À partir de deux approches, celle du cours d’action (Theureau, 2006) et l’approche anti-utilitariste (Caillé, 2000), il s’attache à trois dimensions de cette appropriation, les dimensions : a) incorporées du travail individuel écrit dans l’activité de l’enseignant, b) appropriées, c’est à dire intégrées au « monde propre » de l’enseignant et c) intégrées à la culture et aux cycles de don liés à la vie professionnelle de l’enseignant. Sont ainsi mis en évidence les éléments de l’activité devenus « transparents » pour l’enseignant : ceux qu’il peut verbaliser en autoconfrontation et ceux qui sont intégrés à sa culture

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Formats pédagogiques et appropriation
Une conception énactive et anti-utilitaire de l’appropriation
Cadres théorique et méthodologique
Analyse sémiologique et appropriation
Contexte et méthodologie de l’étude
L’appropriation du contrat de travail individuel
L’incorporation du seatwork par l’enseignant 
L’appropriation du contrat de travail individuel
L’in-culturation du contrat de travail individuel
Discussion

Aperçu du texte

Formats pédagogiques et appropriation

Les formats pédagogiques sont des dispositifs organisationnels génériques du travail dans la classe, liés à la forme scolaire (Vincent, 1994) et à la culture de la classe (Gallego & Cole, 2001) qui traversent les époques, disciplines d’enseignement, niveaux de scolarité et systèmes éducatifs. Les principaux sont le cours dialogué (recitation script), le cours magistral et le travail individuel écrit (seatwork). Les études concernant ce dernier (e.g. Helmke & Schrader, 1988 ; Veyrunes, 2012) montrent qu’une part importante du temps de travail en classe (selon les auteurs entre 20 % et 50, voire 65 %) est consacrée au travail individuel écrit que les élèves doivent réaliser à leur table, à partir de manuels ou de fiches. Il prend principalement trois formes, dans lesquelles l’enseignant : a) supervise l’ensemble de la classe ; b) s’occupe de certains élè...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Veyrunes, Pierre Imbert et Julia San Martin, « L’appropriation d’un « format pédagogique » : l’exemple du « contrat de travail individuel » à l’école primaire », Éducation et didactique, 8-3 | 2014, 81-94.

Référence électronique

Philippe Veyrunes, Pierre Imbert et Julia San Martin, « L’appropriation d’un « format pédagogique » : l’exemple du « contrat de travail individuel » à l’école primaire », Éducation et didactique [En ligne], 8-3 | décembre 2014, mis en ligne le 20 décembre 2016, consulté le 23 juin 2017. URL : http://educationdidactique.revues.org/2074 ; DOI : 10.4000/educationdidactique.2074

Haut de page

Auteurs

Philippe Veyrunes

UMR EFTS, université de Toulouse Jean Jaurès

Pierre Imbert

CRAFT, université de Genève, Confédération Helvétique

Julia San Martin

UMR EFTS, université de Toulouse Jean Jaurès

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page