Navigation – Plan du site

Approche par compétences, définition et désignation des savoirs mathématiques : peut-on envisager la disparition d’une organisation disciplinaire des savoirs ?

Approaches by competences, definition and designation of the mathematical knowledge: can we consider the disappearance of a disciplinary organization of knowledge?
Maggy Schneider et Alain Mercier
p. 109-124

Résumés

L’insistance sociale à réformer les programmes d’enseignement en décrivant les compétences que les élèves doivent acquérir et non plus les savoirs que les professeurs doivent enseigner n’est pas seulement l’effet d’une demande de pilotage de l’enseignement par l’évaluation. La question du savoir considéré comme pouvoir d’agir dans le monde y est apparemment centrale et suppose que l’agir soit l’effet de la résolution d’un problème, action raisonnable. Les auteurs montrent ici comment les problématiques didactiques permettent de définir les conditions nécessaires à la réussite d’un enseignement « à (et par) la résolution de problèmes ». Plus particulièrement, ils illustrent que l’analyse des enjeux de savoir de cette résolution souligne la nécessité d’étudier les classes de problèmes que le savoir permet de résoudre. Les exemples analysés sont relatifs à l’approche par compétences en Communauté française de Belgique (CFWB) mais nous avons tout lieu de penser qu’ils sont caractéristiques de cette mouvance pédagogique en d’autres régions du monde.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Quelques traits significatifs de l’approche par compétences : l’exemple éclairant de la CFWB
Deux attitudes contrastées face aux difficultés des élèves à résoudre les problèmes
Modéliser les problèmes par les savoirs, pour enseigner : une perspective peu visible
De la désignation des savoirs mathématiques
Conclusion

Aperçu du texte

Ce texte revisite l’articulation entre, d’une part, « l’apprentissage à la résolution de problèmes » ainsi appelé et promu dans « l’approche par compétences » (APC) et, d’autre part, l’apprentissage des savoirs mathématiques. Le regard porté est outillé d’analyses didactiques publiées, prenant appui sur la théorie des situations de Brousseau (TSD) en articulation avec la théorie anthropologique du didactique de Chevallard (TAD), mais aussi sur une étude épistémologique du fonctionnement, différencié d’une discipline à l’autre, de compétences supposées transversales. Ces analyses crédibilisent une façon d’envisager l’apprentissage à la résolution de problèmes et la question liée du transfert des savoirs. Nous y reviendrons plus loin et la résumons brièvement comme suit. Les savoirs mathématiques sont modélisés par des classes de problèmes, mais l’exercice de la résolution de problèmes y est structuré par ce...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maggy Schneider et Alain Mercier, « Approche par compétences, définition et désignation des savoirs mathématiques : peut-on envisager la disparition d’une organisation disciplinaire des savoirs ? », Éducation et didactique, 8-2 | 2014, 109-124.

Référence électronique

Maggy Schneider et Alain Mercier, « Approche par compétences, définition et désignation des savoirs mathématiques : peut-on envisager la disparition d’une organisation disciplinaire des savoirs ? », Éducation et didactique [En ligne], 8-2 | 2014, mis en ligne le 12 décembre 2016, consulté le 23 juin 2017. URL : http://educationdidactique.revues.org/1967 ; DOI : 10.4000/educationdidactique.1967

Haut de page

Auteurs

Maggy Schneider

Université de Liège

Articles du même auteur

  • Ingénieries entre recherche et formation [Texte intégral disponible en juillet 2018]
    Élèves-professeurs en mathématiques aux prises avec des ingénieries didactiques issues de la recherche. Un dispositif de formation à portée phénoménotechnique
    Paru dans Éducation et didactique, 10-2 | 2016

Alain Mercier

EAM ADEF, Université de Provence, IFE ENS-Lyon

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page