Navigation – Plan du site

De l’expertise disciplinaire à l’acte d’enseigner

Une analyse microdidactique en danse contemporaine
From the disciplinary expertise to the teaching reality. A microdidactical analysis for contemporary dance
Alexandra Arnaud-Bestieu
p. 25-38

Résumés

Cet article rend compte des résultats produits par une analyse microdidactique de la co-construction des savoirs en danse contemporaine au cycle 3, ancrée à la fois dans la théorie de l’Action Conjointe en Didactique (Sensevy et Mercier, 2007 ; Schubauer-Leoni et Leutenegger, 2008) et dans la Théorie Anthropologique du Didactique (Chevallard, 1999, 2007). Issu d’une recherche comparative plus large, il met en lumière la dynamique complexe des praxéologies disciplinaire et didactique, et met en évidence tout à la fois la nécessaire expertise en danse et l’importance de la gestion des milieux didactiques en vue de leur effective rétroactivité.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Appréhender la danse contemporaine par l’observation des fondamentaux du mouvement
Un ancrage théorique au carrefour de la Théorie de l’Action Conjointe en Didactique et de la Théorie Anthropologique du Didactique
Choix méthodologiques
Présentation d’un épisode : Le jeu des statues
Deuxième mise en place (séance 5)
Définition du jeu lors de la séance 5
Relances et régulations lors de la séance 5
Premier temps de régulation
Deuxième temps de régulation
Troisième temps de régulation
Quatrième temps de régulation
Cinquième temps de régulation
Sixième temps de régulation
Septième temps de régulation
Huitième temps de régulation
Dévolution du jeu
Institutionnalisation
Le triplet des genèses
Chronogenèse
Mésogenèse
Topogenèse
Conclusion sur la mise en place du jeu des statues
Discussion

Aperçu du texte

L’étude de cas présentée dans cet article est issue d’une analyse comparative de trois professeurs enseignant la danse contemporaine à des élèves de cycle 3 (école primaire), dont une intervenante extérieure diplômée. Nous nous intéressons aux transactions didactiques (Sensevy et Mercier, 2007) et à la co-construction du professeur et des élèves de la référence commune quant à la danse contemporaine qui en découle : au fil d’un ou de plusieurs jeux d’apprentissage (Sensevy, Mercier, Shubauer-Leoni, Ligozat et Perrot, 2005), qu’est-ce que danser pour ces élèves et leur professeur ? En effet, nous considérons qu’une référence (quant à ce à quoi danser renvoie) se construit dans un processus temporel au cours duquel les élèves sont mis en relation avec des éléments du savoir danser – à travers des jeux d’apprentissage – proposés par un professeur faisant des choix et valorisant dans l’activité des élève...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alexandra Arnaud-Bestieu, « De l’expertise disciplinaire à l’acte d’enseigner », Éducation et didactique, 8-2 | 2014, 25-38.

Référence électronique

Alexandra Arnaud-Bestieu, « De l’expertise disciplinaire à l’acte d’enseigner », Éducation et didactique [En ligne], 8-2 | 2014, mis en ligne le 12 décembre 2016, consulté le 23 juin 2017. URL : http://educationdidactique.revues.org/1929 ; DOI : 10.4000/educationdidactique.1929

Haut de page

Auteur

Alexandra Arnaud-Bestieu

Université de Provence, ADEF

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page