Navigation – Plan du site

De quelques principes de justice dans les rapports entre les parents et l’école

Principles of justice in family-school relationships
Pierre Périer
p. 85-96

Résumés

Les politiques et dispositifs institutionnels axés sur les relations entre les familles et l’école laissent une partie des parents à l’écart, ceux-là mêmes dont les enfants rencontrent ou posent plus de difficultés, tant scolaires que comportementales. Car le modèle du partenariat ou de la coopération repose en réalité sur un type de rapport et des règles d’échange auxquels toutes les familles ne peuvent accéder. Les parents de milieux populaires et immigrés en subissent davantage les effets inégalitaires, et leur contribution ne semble guère reconnue ni leur parole entendue. Ce processus secrète un sentiment d’injustice et pose dès lors la question de l’équité dans les rapports entre les parents et l’école. La réflexion sur les principes de justice s’intéresse à la reconnaissance de la pluralité des formes d’implication des parents, aux conditions d’une égalité de statut et de droits, et à la prise en compte de différences sans stigmatisation.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

La « boîte noire » d’une politique de partenariat
La contribution des parents : visibles et invisibles
Des principes de justice à l’épreuve des différences
Conclusion

Aperçu du texte

Historiquement, les parents ont longtemps été tenus à l’écart de l’école mais sans que cette distance ne fasse problème. Les inégalités d’accès à l’offre scolaire découlaient, sans être réellement questionnées, des inégalités entre les familles au sein d’une société profondément injuste. Avec la démocratisation scolaire, la montée des préoccupations de réussite du plus grand nombre a progressivement déplacé l’enjeu vers l’école en même temps que s’ouvrait l’espace de la critique et des conflits de justice (Dubet, 2009). À suivre les orientations et prescriptions officielles, la négociation des rapports entre les mondes dans et hors l’école représente le levier d’une meilleure efficacité scolaire et d’une plus grande égalité des chances. Les dispositifs et textes renforçant les droits individuels des parents ou les incitant à la participation comme au dialogue avec les agents de l’institution scolaire participent d’une telle ambition. Tout se passe comme si la lutte contre les inégal...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Périer, « De quelques principes de justice dans les rapports entre les parents et l’école », Éducation et didactique, n°1, vol.6 | 2012, 85-96.

Référence électronique

Pierre Périer, « De quelques principes de justice dans les rapports entre les parents et l’école », Éducation et didactique [En ligne], n°1, vol.6 | 2012, mis en ligne le 31 mai 2014, consulté le 02 août 2014. URL : http://educationdidactique.revues.org/1305

Haut de page

Auteur

Pierre Périer

CREAD, Université Rennes 2

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page